english francais
L'histoire du Moulin du Couvent d'Heiligenrode (l'Allemagne)
1182 Fondation du "Kloster Heiligenrode" (Couvent d’Heiligenrode). Première mention d’un moulin à eau à cet endroit.
1502 Hermen Scroder est le premier meunier attesté.
1630 La “Staatliche Domänenkammer” à Hanovre prend en charge  les domaines respectifs du couvent et du moulin. L’actuel délégué affecte un meunier en gé- rance ou s’occupe lui-même du moulin.
1750 Construction de la vieille maison d’habitation du
 meunier.
1779 Lorsque la “Staatliche Domänenkammer” constate qu’on ne peut plus faire fonctionner le moulin sans faire des réparations importantes, elle le transmet d’après le droit de succession à Dietrich Heinecke.
1817 Construction du fournil, plus tard utilisé comme  distillerie.
1824 Joh. Heinr. Steffens prend en charge le “Herrschaftliche Erbenzinsmühle Heiligenrode”.
1829 Construction de la maison d’habitation du meunier.
1839 Construction de la “Grange rouge” de l’autre côté du “Klosterbach” (le ruisseau du couvent).
1843 Construction du présent moulin à eau avec deux  roues hydrauliques.
1872 Dans des impositions de salaire de la femme du  meunier un boulanger est mentionné pour la  première fois.
1909 Une annexe est construite pour l’installation d’une machine à vapeur.
1911 Le moulin est la première station électrique d’Heiligenrode.
1913 On remplace la machine à vapeur par un moteur à  benzène.
1936 On remplace la deuxième roue à eau par une turbine  hydraulique
1962 Friedrich Steffens, dernier meunier indépendant,  cesse son activité et soumet le moulin à bail.
1971 L’exploitation du moulin est arrêtée.
1977 La commune de Stuhr prend l’ensemble des bâti- ments en charge.
1993 Après des travaux de restauration menés sur plusieurs