Heiligenrode

L'église du couvent St. Marien construite à la fin du 13ème siècle.
construite à la fin du 13ème siècle.

Un des bâtiments religieux de l'ancien couvent,
restauré et occupé par la paroisse.

Heiligenrode est aussi un centre artistique. 
Ici la composition " L'homme ne vit pas seulement de pain " dans l'étang du moulin.


Heiligenrode fait partie de la commune de Stuhr, située à proximité immédiate des villes de Brême et de Delmenhorst. Elle est enchassée dans le charmant paysage essentiellement agricole de l'avant-zone morainique de l'Allemagne du nord, sur le cours du ruisseau du couvent (Klosterbach).Le site d'Heiligenrode doit sa naissance à la fondation d'un monastère bénédictin par Friedrich von Mackenstedt. Dans l'acte de constitution de 1182 sont attribuées aux monastère des terres, un moulin ainsi que la dîme .

Le monastère d'Heiligenrode a très tôt été transformé en un couvent de religieuses . Il atteint son apogée économique au 15/16ème siècle. Après l'instauration de la Réforme, il a maintenu son titre sous la forme d'un couvent de religieuses protestantes jusqu'en 1964, année où est décédée la dernière chanoinesse. A la suite d'un déclin économique le souverain prit àsa charge les terres et les exploitations.

La dissolution du domaine, la vente des " Vorwerke " (petites fermes appartenant au couvent, cédées aux preneurs et se tenant un peu à l'écart de celui-ci) et la création de nouvelles places pour des fermiers sur des anciennes terres du couvent entraînèrent une extension qui elle-même aboutit à la naissance d'un village et d'une communauté de dirigeants politiques. Environ 2500 habitants vivent aujourd'hui dans ce lieu de résidence privilégié que constitue Heiligenrode.

A proximité de la forêt du couvent, l'église du couvent St Marien, avec l'ancienne habitation monastique et le complexe du moulin , sont les joyaux légués par le passé au coeur du village.



Le vallon du ruisseau